Quels sont les avantages du Cloud Computing ?

Alors que certains services au sein d’une entreprise sont désormais externalisés, le service informatique tend également à une migration vers le cloud computing. Ce terme, de plus en plus récurrent, fait référence à une externalisation, mais aussi à une dématérialisation, du moins dans l’environnement direct, de l’entreprise. En quoi cela consiste-t-il et quels en sont les avantages ?

Qu’est-ce que le cloud computing ?

Le cloud computing est la mise à disposition d’infrastructures et de services informatiques et de services informatiques sur Internet. Cela va de la location d’espace de stockage jusqu’à l’offre de logiciels ou d’applications en ligne, couvrant différents types de besoins. Ces services sont facturés en fonction de l’utilisation, généralement suivant un système d’abonnement.

Les entreprises optent pour les services de cloud car ils les soulagent des contraintes et lourdeurs liées aux coûts d’achat et de maintenance d’infrastructures physiques informatiques. Par ailleurs, la gestion des coûts est plus souple et adaptable.

En termes simples, le cloud computing est l’externalisation d’une partie ou de tout le système informatique en recourant à des logiciels ou des matériels distants auprès d’un fournisseur de service cloud. Ainsi, plutôt que d’investir dans du matériel informatique et/ou des logiciels parfois très chers, vous pouvez louer l’accès à des applications et aux espaces de stockage, auprès d’un fournisseur de cloud service.

Les différentes catégories de cloud computing

Les services cloud peuvent être regroupés selon trois catégories principales. D’abord « l’Infrastructure en tant que service (IaaS) ». Cette catégorie comprend les infrastructures et les services informatiques de base. En somme, il inclut la mise à disposition de réseaux et d’espace de stockage. Le principal avantage ici, c’est que le cloud service permet un ajustement facile, automatique et dynamique en fonction des besoins. Par exemple, un espace de stockage utilisé peut être augmenté ou réduit à tout moment, sans besoin d’acheter un disque dur physique supplémentaire à installer au sein de l’entreprise.

Ensuite, vient la « Plateforme en tant que Service » appelée aussi communément PaaS. Ici, le cloud service offre un environnement de programmation ou l’accès à un logiciel dans lequel les informaticiens de l’entreprise peuvent créer et développer des logiciels et applications spécifiques.

Enfin, il y a le « Logiciel en tant que service » ou SaaS. Il s’agit du recours à un logiciel à la demande, via les services cloud. Les fournisseurs de cloud computing offrent des logiciels aussi bien basiques que spécifiques. Alors, les logiciels disponibles peuvent aller de simples applications bureautiques à l’utilisation de solutions logicielles spécifiques à un département ou service.

Les avantages du cloud computing

Le cloud computing offre aux entreprises de nombreux avantages. Tout d’abord, il y a l’aspect du coût. Certes, dans certains cas particuliers, à l’instar de la location à longue durée, un achat peut se révéler moins onéreux sur le long terme. Mais généralement, en matière de logiciels informatiques, les installations et la maintenance ainsi que les mises à jour sur plusieurs ordinateurs peuvent coûter énormément plus cher que recourir à un cloud service.

Un autre avantage également, c’est la disponibilité de spécialistes dédiés à la gestion et à la sécurisation des services informatiques. Plutôt que d’affecter des ressources humaines à la maintenance physique ou logicielle, les fournisseurs de cloud service offrent généralement des garanties pour une prise en charge rapide et efficace.

Par ailleurs, pour peu que vous disposiez d’une connexion internet, toutes les données et les applications sur le cloud peuvent être accessibles de n’importe où et à tout moment. La sécurité en termes de pertes de données est bien assurée puisque des sauvegardes automatiques devraient être garanties par les fournisseurs. Les risques de fuite ou de piratage sont minimes car des professionnels assurent la protection des données pour offrir aux utilisateurs le maximum de sécurité.