Les paiements récurrents : comment les gérer ?

paiement récurrent

Le paiement récurrent est une vente par abonnement qui facilite le règlement des factures à payer. Cette nouvelle méthode est très florissante grâce à l’avance d’internet ce qui le rend incontournable pour le business actuel. Ainsi, pour faire face au paiement et prélèvement bancaire récurrent, le débiteur ou l’entrepreneur devra adopter de bonnes méthodes de gestion des ressources, de paiements ou prélèvements répétitifs. En effet, il existe des outils informatiques adaptés pour gérer les ventes par abonnements afin d’assurer le recouvrement des paiements récurrents aussi bien pour vendeur que pour le client. Cependant, quels sont les prérequis pour assurer une bonne gestion des paiements récurrents ? Quels en sont les avantages et les limites ?

Les prérequis pour une bonne gestion des paiements récurrents

Pour assurer une gestion performante des abonnements, il existe deux critères de bases à savoir l’agilité et l’automatisation qu’il faut acquérir. Il est primordial de savoir que la pérennité d’un business qui se base sur la vente de produit repose sur la gestion performante du paiement récurrent repetitif. Avant de mettre en œuvre un système de paiements récurrents, il est indispensable de considérer les points suivants :

  • Adopter une passerelle de paiement qui permettra le stockage sécurisé des informations bancaires des clients
  • Créer un système automatisé de facturation avec notification par e-mail
  • Créer également un système automatisé de relances en cas d’échecs de prélèvements
  • Créer un portail en ligne sécurisé pour que les abonnés puissent mettre à jour leurs coordonnées bancaires et télécharger leurs factures.

Il est indispensable que le gestionnaire planifie et s’entende avec son client sur la date du prélèvement automatique. Ainsi, il pourra prévoir les recouvrements mensuels.

Les avantages de paiement récurrent

L’avantage du système de paiements récurrents se situe au niveau de la facilité de règlement des factures par les clients. Il est bénéfique pour eux. En effet, le paiement manuel à chaque réception de facture affecte le niveau satisfaction des clients. De plus, écrire chaque fois un chèque ou bien faire un virement bancaire serait fatigant pour eux, ce qui peut engendrer du stress. Dans ce cas-ci, la performance de votre entreprise sera remise en cause. Ainsi, optez et puis profiter des avantages du paiement récurrent parce que le client n’aura qu’à saisir une seule fois sa carte bancaire et le prélèvement automatique se fera en fonction des modalités adopter par l’entreprise.

Les problèmes liés aux paiements récurrents

Les prélèvements automatiques par carte bancaire rencontrent quelques difficultés qui engendrent des problèmes de paiements. D’abord, les cartes bancaires ont une durée de validité de trois ans en général. Le prélèvement automatique sera en échec sur une carte expirée. Ensuite, il y a le plafond journalier, ou bien hebdomadaire des cartes qui une fois atteinte peut mettre en échec le prélèvement. Le manque de soldes disponibles dans le compte bancaire peut également engendrer un échec de prélèvement. Enfin, il existe d’autres problèmes qui peuvent faire échouer le prélèvement automatique en cas de perte de la carte ou d’un problème de réseau, etc. Il est impératif pour le gestionnaire de trouver les solutions à ces problèmes. Alors, identifiez la raison de l’échec, mettez tout en œuvre pour retenter le prélèvement à une date ultérieure, ou bien demander à vos clients de mettre à jour sa carte en cas d’expiration de sa date de validité. Il est également important que votre client puisse accéder à son espace personnel sécurisé pour mettre à jour son moyen de paiement. Donnez-lui également la possibilité de télécharger les factures et même de résilier son contrat d’abonnement. Il est important de maîtriser les problèmes liés à ces paiements récurrents pour pouvoir les anticiper et les résoudre dans les meilleurs délais.

Comment convertir un fichier audio en texte ?
Les extensions indispensables pour Google Chrome